Soumettre

Votre demande a été soumise avec succès

Une lettre de notification a été envoyée vers votre Adresse email! Veuillez-vous connecter immédiatement à votre boite mail et suivre les instructions pour retrouver le mot de passe.

Terminer

Aperçu de la Chine

Découvrir

Gastronomie Chinoise

Fêtes Folkloriques

Coutumes Folkloriques > Aperçu de la Chine > Page d’Accueil

Coutumes Folkloriques

La Chine est un pays multiethnique unifié depuis l'Antiquité. Après la fondation de la Chine nouvelle, un total de 56 groupes ethniques ont été identifiés et confirmés par le gouvernement central, parmi lesquels l'ethnie Han est le plus grand groupe, représentant 91,51 % de la population totale de la Chine. Les autres groupes ethniques sont relativement petits, représentant seulement 8,49 %. Ils sont donc généralement appelés « minorités ethniques ». Ils sont principalement répartis dans la Région autonome de Mongolie intérieure, la Région autonome ouïgoure du Xinjiang, la Région autonome hui du Ningxia, la région autonome zhuang du Guangxi, la région autonome du Tibet, le Yunnan, le Guizhou, le Qinghai, le Sichuan, le Gansu, le Liaoning, le Jilin, le Hunan, le Hubei, l’île de Hainan et d'autres régions.

Les minorités ethniques chinoises ont des caractéristiques distinctes. Parmi elles, les Tibétains, les Ouïgours, les Hui, les Miao, les Zhuang, les Mongols possèdent la population la plus importante.

Les Tibétains

Les Tibétains vivent principalement dans la Région autonome du Tibet et dans le Qinghai, le Gansu, le Sichuan, le Yunnan et quelques autres provinces. Leur langue est le tibétain. Elle utilise l'écriture alphabétique créée avant le VIIème siècle en sanskrit et s’écrit horizontalement de gauche à droite. La typographie de cette écriture se divise en régulière et cursive, et est commune à toute la région tibétaine.

Les caractéristiques des costumes tibétains sont les manches longues, les tailles et les hauts larges. Les femmes portent des robes à manches longues en hiver et des robes sans manches en été, avec des chemises de différentes couleurs et motifs à l'intérieur et un tablier avec des motifs colorés à la taille. Le peuple tibétain aime particulièrement les écharpes khata et les considère comme le cadeau le plus précieux qui existe.

Les Ouïghours

Le mot « ouïghour » signifie « alliance ». C'est un groupe ethnique aux origines multiples. Les principales sources sont deux groupes : l'un est originaire des Huihe des prairies mongoles et l'autre de l'oasis du sud du Xinjiang. Les deux groupes ont fusionné en 840, et ont été complètement intégrés au début du XVIe siècle. Au cours de sa longue histoire, le peuple ouïghour a fait preuve de travail acharné et de sagesse pour développer une excellente culture avec des coutumes uniques.

Les Ouïghours vivent principalement dans les régions de Kashgar, Hotan, Aksu et Korla au sud des monts Tianshan dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang. Les autres sont installés à Urumqi et Yili, au nord des monts Tianshan. Un petit nombre d'entre eux vivent à Taoyuan, Changde, dans le Hunan, à Kaifeng, à Zhengzhou et dans d'autres endroits du Henan. Ils possèdent leur propre culture et un art unique, tels que les contes d’ Avanti, le chant épique des Douze Maqam et les danses ouïghoures, bien connues en Chine et à l'étranger.

Les Hui

L’ethnie Hui est l'une des minorités ethniques les plus nombreuse de Chine et vit principalement dans la Région autonome hui du Ningxia, dans la Région autonome ouïghoure du Xinjiang, le Qinghai, le Gansu, le Sha’anxi, le Shanxi, le Hebei, à Tianjin, à Beijing, à Shanghai, dans le Jiangsu, le Yunnan, le Henan et le Shandong. Il existe également de nombreuses colonies dans la Région autonome de Mongolie intérieure, dans le Liaoning, le Jilin et le Heilongjiang.

Les costumes hui ont des caractéristiques ethniques distinctes. Dans les zones où vivent les Hui, ceux-ci gardent toujours leurs vêtements traditionnels. La caractéristique la plus notable est que les hommes portent de petits chapeaux blancs et les femmes portent des turbans de différentes couleurs. La boisson traditionnelle la plus populaire du peuple hui est le thé, qui est une partie importante de la vie gastronomique du peuple hui. Ce n'est pas seulement la boisson quotidienne, mais aussi la boisson la plus précieuse offerte à leurs hôtes.

Les Miao

Le peuple miao est réparti dans la plupart des provinces, régions autonomes et municipalités relevant directement du gouvernement central chinois. Ils vivent principalement dans la province du Guizhou. En outre, les régions du Yunnan, du Hunan, du Hubei, du Guangdong, du Sichuan, la ville de Chongqing et la région autonome du Guangxi comptent plus de 100 000 habitants miao.

L’ethnie miao possède sa propre langue qui appartient à la branche Miao du groupe linguistique Miao-Yao de la famille des langues sino-tibétaines. Elle possède une musique et des danses très anciennes. La danse Lusheng est très populaire chez les Miao. L'artisanat et les arts de l’ethnie miao, tels que la broderie de fleurs, la broderie piquée, le tissage de brocart, le batik et la fabrication de bijoux, sont magnifiques et colorés et jouissent d'une grande réputation dans le monde.

Les Zhuang

L’ethnie zhuang est l'un des anciens peuples autochtones et la minorité la plus nombreuse de Chine. Elle est principalement installée dans le Guangxi, le Guangdong, le Yunnan et le Guizhou.

Les Zhuang utilisent principalement des vêtements tissés à la maison dans des styles variés. Les vêtements des femmes zhuang sont généralement bleus et noirs, avec des coins de pantalon légèrement larges, des serviettes en jacquard sur la tête et des tabliers délicats autour de la taille ; les jeunes hommes portent souvent des hauts à double boutonnière avec une ceinture autour de la taille.

Les Zhuang aiment vivre près des montagnes et des rivières. Installés dans les montagnes verdoyantes et le long des cours d’eau, les bâtiments en bois sur pilotis sont les maisons traditionnelles du peuple zhuang. Quelle que soit la maison, le sanctuaire est toujours placé sur l'axe central de celle-ci. Le hall d'entrée est utilisé pour organiser des célébrations et des activités sociales, les chambres des ailes latérales servent pour les invités et la salle arrière est le salon. La vie dans la maison est centrée sur le foyer, où trois repas par jour sont pris autour de celui-ci.

Les Mongols

Mongol est la façon dont les gens de cette ethnique s’appellent eux-mêmes. Cela signifie « feu éternel ». Les Mongols vivent principalement dans la Région autonome de Mongolie intérieure, et certains vivent au Xinjiang, au Liaoning, au Jilin, au Heilongjiang, au Qinghai, au Gansu, au Ningxia, au Henan, au Hebei, à Beijing et dans d'autres régions du nord. Un petit nombre de Mongols vivent dans le Sichuan et le Yunnan dans le sud-ouest de la Chine.

Les Mongols ont toujours vécu dans les prairies, et se sert du bétail comme moyen de subsistance. Ils mènent une vie nomade dans les steppes. Bien que ce mode de vie soit affaibli dans la société moderne, il est toujours considéré comme un symbole de l’ethnie mongole.

Les costumes mongols sont composés de quatre éléments principaux : bijoux, tunique, ceinture et bottes. Les tuniques mongoles sont de longues robes portées à la fois par les hommes, les femmes et les enfants mongols. C'est un costume unique développé au cours leur vie nomade. De nos jours, cette tunique n'est plus portée que lors des célébrations et des rassemblements. Les deux manches de la tunique mongole sont longues et larges, le bas n’est pas divisé en pans, le col est haut et la boutonnière se trouve à droite. Le col, les manches et les ourlets sont souvent ornés de broderie. Les tuniques des hommes sont principalement bleues et brunes ; celles des femmes sont principalement rouges, vertes et violettes.